Recherche

Recherche

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 

COMENIUS Logo

.

Conseils pour les parents d’enfants déficients visuelsdéficients visuels

Comment accompagner mon enfant?

 

Votre enfant malvoyant peut voir. Ne le traitez jamais comme un aveugle, mais encouragez-le afin de développer son plein potentiel visuel.

 

Votre enfant pourrait ne pas être capable de regarder dans vos yeux ou reconnaître vos expressions faciales. Veillez à toujours placer votre visage aussi près que possible de celui de votre enfant. Parlez beaucoup et de façon claire et distincte, tout en touchant votre enfant fréquemment.

 

Assurez-vous qu'il ya suffisamment de sources de lumière. Les sources de lumière froide sont utiles. L’éclairage doit toujours être adapté dans la zone de jeu de votre enfant. S’il joue ou travaille à table, il a besoin d'une lumière supplémentaire. Les marches d'escalier doivent également être bien éclairées. Montrez à votre enfant où les interrupteurs sont situés et placez si besoin dessus un repère coloré.

Améliores la perception visuelle de votre enfant à l'aide de contrastes. Par exemple, placez un tapis sombre le matériel de jeu.

 

Si votre enfant est photo sensible, assurez-vous que les ampoules dans votre maison n’apportent pas un éclairage direct. Les éclairages de plafond sont appropriés. Aménagez un coin moins lumineux pour votre enfant, dans lequel il pourra se détendre. Laissez votre enfant porter une casquette lorsqu’il sort, et demandez à votre ophtalmologue des verres de protection solaire pour les jours ensoleillés ou lorsqu’il y a de la neige.

 

Regardez fréquemment des livres d'images avec votre enfant. Utilisez de grandes images nettes avec des couleurs contrastées. Laissez votre enfant approcher le livre au plus près. Dites-lui ce que l'on peut voir et laissez votre enfant vous parler des images.

 

Essayez de proposer à votre enfant des activités de peinture. Certains enfants ayant une déficience visuelle aiment peindre avec les doigts ou de larges feutres. La plupart des enfants déficients visuels peignent à leur manière, c'est normal. Laissez votre enfant expliquer ce qu'il a peint, et félicitez le.

 

Votre enfant doit bouger et faire de l’exercice. Allez nager avec lui, laissez- le marcher pieds nus et grimper, gambader dehors. Permettez-lui de faire du tricycle. Ne l’effrayez pas, mais encouragez le.

 

Les enfants malvoyants ont des besoins de formation particuliers, comme par exemple sur la façon d'utiliser leurs mains. Par conséquent, vous devez donner à vos enfants des jouets avec lesquels il peut «travailler» : pots, assiettes, tasses, pâte à modeler souple, jeux de société, briques LEGO, laissez-le froisser du papier, des catalogues, etc .

 

Montrez à votre enfant le monde! Il peut voir et comprendre à peu près tout s‘il peut observer les choses de près et avoir suffisamment de temps. Laissez votre enfant observer avec ses yeux et ses mains. Allez à l'extérieur et donnez lui des feuilles, des pierres, ... en lui expliquant ce donty il s’agit.

 

Permettez à votre enfant de s'asseoir devant la télé aussi proches qu’il  le veut. Des films animaliers ou des dessins animés „lents“ peuvent être clairement reconnu par de nombreux enfants déficients visuels. Si vous enregistrez des programmes télévisés de courte durée, votre enfant pourra le regarder plusieurs fois, peut-être au ralenti, et donc de mieux les comprendre.

Laissez votre enfant faire beaucoup de choses de façon indépendante. Soyez juste là, encouragez-le et aidez-le aussi peu que possible. C'est la seule façon pour votre enfant de devenir indépendant et confiant.

 

Ne demandez jamais à votre enfant « Vois-tu cela ? » - Il répondra toujours « oui », car il ne sait pas ce que vous voyez, et comment vous le voyez. Demandez-lui toujours « Que vois-tu ? Expliques moi !».

 

N’hésitez pas à faire appel à des services spécialisés, et posez aux professionnels de la déficience visuelle toutes les questions que vous avez, aussi souvent que vous le souhaitez. Ces services sont là pour vous !



.