Recherche

Recherche

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 

COMENIUS Logo

.

Conseils pour les parents d’enfants déficients visuels avec troubles associés

Comment accompagner mon enfant ?

 

Soyez confiants, même si les diagnostics médicaux peuvent paraître mauvais, votre enfant peut apprendre et évoluer.

 

Touchez votre enfant, massez-le.

 

Occupez-vous continuellement de votre enfant, en vous blottissant contre lui, en le calinant. Ainsi, il apprend comment les gens se déplacent, il ressent votre voix, votre rythme cardiaque. Il peut vous sentir et se sent donc sécurisé.

 

Emmenez souvent votre enfant avec vous, par exemple pour faire des courses. Il apprendra ainsi à connaître certains bruits, à sentir le vent, la pluie, le froid, la chaleur et les vibrations de la conduite. Ceci est important pour votre enfant.

 

Parlez beaucoup à votre enfant, même quand vous pensez qu'il ne comprend pas. Si vous le pouvez, chantez pour votre enfant. Il ressent beaucoup de choses à travers le son de votre voix et ne se sentira ainsi pas seul.

 

Expliquez à votre enfant ce qui se passe et ce que vous allez faire avec lui. Il ne voit pas ce qui se passe autour de lui et peut donc être facilement effrayé.

 

Ne vous contentez pas de mettre votre enfant sur ​​son dos. Il devra également être mis sur le côté et sur ​​son ventre. Soutenez son corps par exemple avec un oreiller qui n'est pas trop mou.

 

Balancez votre enfant, dans vos bras, dans une serviette tenue par deux adultes.

 

Lorsque votre enfant se trouve dans une chambre, il pourrait ressentir de l'insécurité. Placez votre enfant de façon à ce qu’il se sente réconforté et dans un environnement cloisonné par exemple dans un coin du canapé. Vous pouvez également placer un oreiller ou d'autres éléments autour de lui.

 

Placez autour de lui des jouets générateurs de bruit, comme par exemple une balle ritournelle (jouets de chat), des clochettes autour et au-dessus de lui. Donnez à votre enfant suffisamment de temps pour découvrir et jouer avec ces jouets.

 

Donnez à votre enfant des choses à sucer ou à mâcher, par exemple des anneaux de dentition, des brosses à dents pour enfants, des matériaux naturels. Votre enfant sent les choses avec sa bouche, et apprendra ainsi à connaître les choses par voie orale. Il s‘exercera aussi à mâcher de cette façon.

 

 

N’allumez pas systématiquement la radio, la télévision ou les CD pour enfants. Votre enfant ne comprend pas ce que signifie ces bruits, mais a besoin d'écouter les bruits importants de son environnement (par exemple des bruits dans la maison, le tic-tac d'une horloge, les voitures à l‘extérieur, etc). Attirez l'attention de votre enfant : «Écoute, qu’est-ce que c’est ? - Oh, c'est un ... "Expliquez à votre enfant ce qu'il entend. Expliquez-lui tous les bruits.

 

Jouez de la musique, par exemple des musiques pour enfants, de la musique classique, de la musique moderne. Ecoutez régulièrement les mêmes morceaux, afin que votre enfant les reconnaisse.

 

Ne mettez pas toujours votre enfant sur ​​une surface trop molle. Placez-le de temps en temps sur des surfaces différentes (dans le sable, dans l'herbe ...).

 

La plupart des enfants aveugles ont un faible résiduel visuel. Essayez les choses suivantes avec votre enfant : mettez-le pendant un certain temps dans la lumière du soleil, mettez une lampe brillante devant lui, donnez-lui une lampe de poche, suspendez ses jouets à environ 10 cm de ses yeux, ... et observez ses réactions.

 

Recourez aux services d’accompagnement précoce, posez aux professionnels toutes les questions que vous pourriez avoir, même plusieurs fois si nécessaire. Ils sont là pour vous ! 

Soyez confiants, même si les diagnostics médicaux peuvent paraître mauvais, votre enfant peut apprendre et évoluer.

 

Touchez votre enfant, massez-le.

 

Occupez-vous continuellement de votre enfant, en vous blottissant contre lui, en le calinant. Ainsi, il apprend comment les gens se déplacent, il ressent votre voix, votre rythme cardiaque. Il peut vous sentir et se sent donc sécurisé.

 

Emmenez souvent votre enfant avec vous, par exemple pour faire des courses. Il apprendra ainsi à connaître certains bruits, à sentir le vent, la pluie, le froid, la chaleur et les vibrations de la conduite. Ceci est important pour votre enfant.

 

Parlez beaucoup à votre enfant, même quand vous pensez qu'il ne comprend pas. Si vous le pouvez, chantez pour votre enfant. Il ressent beaucoup de choses à travers le son de votre voix et ne se sentira ainsi pas seul.

 

Expliquez à votre enfant ce qui se passe et ce que vous allez faire avec lui. Il ne voit pas ce qui se passe autour de lui et peut donc être facilement effrayé.

 

Ne vous contentez pas de mettre votre enfant sur ​​son dos. Il devra également être mis sur le côté et sur ​​son ventre. Soutenez son corps par exemple avec un oreiller qui n'est pas trop mou.

 

Balancez votre enfant, dans vos bras, dans une serviette tenue par deux adultes.

 

Lorsque votre enfant se trouve dans une chambre, il pourrait ressentir de l'insécurité. Placez votre enfant de façon à ce qu’il se sente réconforté et dans un environnement cloisonné par exemple dans un coin du canapé. Vous pouvez également placer un oreiller ou d'autres éléments autour de lui.

 

Placez autour de lui des jouets générateurs de bruit, comme par exemple une balle ritournelle (jouets de chat), des clochettes autour et au-dessus de lui. Donnez à votre enfant suffisamment de temps pour découvrir et jouer avec ces jouets.

 

Donnez à votre enfant des choses à sucer ou à mâcher, par exemple des anneaux de dentition, des brosses à dents pour enfants, des matériaux naturels. Votre enfant sent les choses avec sa bouche, et apprendra ainsi à connaître les choses par voie orale. Il s‘exercera aussi à mâcher de cette façon.

 

 

N’allumez pas systématiquement la radio, la télévision ou les CD pour enfants. Votre enfant ne comprend pas ce que signifie ces bruits, mais a besoin d'écouter les bruits importants de son environnement (par exemple des bruits dans la maison, le tic-tac d'une horloge, les voitures à l‘extérieur, etc). Attirez l'attention de votre enfant : «Écoute, qu’est-ce que c’est ? - Oh, c'est un ... "Expliquez à votre enfant ce qu'il entend. Expliquez-lui tous les bruits.

 

Jouez de la musique, par exemple des musiques pour enfants, de la musique classique, de la musique moderne. Ecoutez régulièrement les mêmes morceaux, afin que votre enfant les reconnaisse.

 

Ne mettez pas toujours votre enfant sur ​​une surface trop molle. Placez-le de temps en temps sur des surfaces différentes (dans le sable, dans l'herbe ...).

 

La plupart des enfants aveugles ont un faible résiduel visuel. Essayez les choses suivantes avec votre enfant : mettez-le pendant un certain temps dans la lumière du soleil, mettez une lampe brillante devant lui, donnez-lui une lampe de poche, suspendez ses jouets à environ 10 cm de ses yeux, ... et observez ses réactions.

 

Recourez aux services d’accompagnement précoce, posez aux professionnels toutes les questions que vous pourriez avoir, même plusieurs fois si nécessaire. Ils sont là pour vous !



.