Recherche

Recherche

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne.Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

 

COMENIUS Logo

.

Conseils pour les parents d’enfants aveugles

Comment accompagner mon enfant ?

Conseils pour les parents d’enfants déficients visuels

Votre enfant peut apprendre beaucoup de choses, presque tout.

Comment accompagner mon enfant ?

Conseils pour les parents d’enfants déficients visuels

 

 

Votre enfant peut apprendre beaucoup de choses, presque tout.

 

-        Proposez-lui beaucoup de contacts corporels. Portez-le souvent, et longtemps, par exemple, dans une écharpe porte-bébé. Tout en le portant, faites autant de mouvements différents que possible, tels marcher, courir, sauter, se balancer, danser, …

-        Touchez votre enfant de façon normale, sans trop de précautions.

-        Permettez à votre enfant de toucher votre visage, nommez pour lui les différentes parties du corps.

 

-        Parlez lui beaucoup, même s’il ne comprend encore pas tout ce que vous lui dites.

-        Chantez avec lui, jouez à des jeux de doigts, dites-lui des poèmes. En reproduisant ce que vous faites, votre enfant apprend à réagir aux autres personnes.

 

-        Il est normal que votre enfant porte des choses à la bouche et les garde dans la bouche un certain temps. Il ressent avec la bouche, permettez et encouragez ceci.

 

-        Passez de grands moments dehors avec lui. Sortez marcher, poussez-le dans une poussette. Laissez-le de temps en temps marcher pieds nus, afin qu’il se familiarise avec les sons, sente le vent, la pluie, la chaleur ou le froid et la surface du sol.

 

-        Expliquez lui ce qui va se passer, ce que vous allez faire. Votre enfant ne peut voir ce qui se passe , et peut facilement   en être effrayé.

-        Indiquez-lui tout ce que vous mettez entre ses mains, nommez les objets.

 

-        Les enfants déficients visuels bougent différemment des autres. Il est normal que votre enfant ne veuille pas ramper. Laissez-le rouler, puis plus tard marcher le long des meubles ou pousser sa poussette. Faites une balançoire et une bascule pour lui. Essayez de le motiver pour qu’il se déplace et se détourne de ses craintes.

 

-        Si votre enfant fait des mouvements étranges, comme se balancer exagérément, ne vous inquiétez pas, il n’y a là aucun signe de déficience mentale, c’est normal.

-        Distrayez-le et donnez-lui la possibilité de sauter sur un trampoline ou un matelas.

 

-        Donnez lui des jouets intéressants au toucher, ou qui font du bruit, ne vous sentez pas obligés d’acheter des jouets couteux. Proposez-lui des objets de la vie courante : rassemblez simplement dans une boite un fouet, une cuillère en bois, une brosse, une éponge, un mug, … Ces objets sont intéressants pour votre enfant, et en les touchant, il les identifie.

 

 

 

-        Il est important que votre enfant puisse beaucoup bouger. Allez nager avec lui, jouez dans les aires de jeux pour enfants, laissez-le grimper et s'ébattre à l'extérieur, permettez-lui de faire du tricycle. Ne lui faites jamais  peur, encouragez-le.

 

-        Les enfants déficients visuels doivent être particulièrement encouragés à utiliser leurs mains. Il est important que vous donniez à votre enfant des jouets qu’il puisse utiliser, agencer, faire fonctionner, comme de la pâte à modeler, des lego, des objets aimantés ; laissez-le déchirer et froisser du papier, mettre de petits objets ronds dans une bouteille, toucher et vider des boites de toutes sortes, boites métalliques, autres boites, etc…

 

-        Faites découvrir le monde à vos enfants ! Donnez-lui l’opportunité de toucher des objets avec les deux mains, de les sentir (par l’odeur) , … Allez dehors ensemble, faites-lui découvrir les feuilles, les pierres,  … des pommes de pin, etc. en lui expliquant bien ce que c’est.

 

-        N’ayez pas le réflexe d’allumer la télévision, la radio, ou de mettre des CD pour enfants. Votre enfant ne comprend pas ces choses, et a besoin d’écouter les sons essentiels autour de lui (sons de la cuisine, des voitures qui passent, du tic-tac d’une horloge …). Faites-lui prendre conscience des bruits environnants (« Ecoute, qu’est-ce que c’est ? »...  « Oh, c’est un… » Commentez pour votre enfant ce qu’il est en train d’écouter, expliquez tous les bruits).

 

-        Beaucoup d’enfants déficients visuels aiment la musique. Faites écouter de la musique variée à votre enfant : chansons enfantines, musique classique, succès du moment, ou, encore mieux,  jouez-en si vous le pouvez. Achetez des percussions pour votre enfant, faites de la musique avec des pots et des poêles.

 

-        Si votre enfant a des difficultés à dormir, cela peut être dû à sa déficience. Ne vous sentez pas coupable ! Essayez de mettre en place un rituel de coucher, et ne laissez pas votre enfant trop dormir durant la journée.

 

-        La plupart des enfants aveugles peuvent distinguer certaines choses. Stimulez ce potentiel par tous les moyens ! Jouez avec votre enfant en pleine lumière du jour  autant que possible, donnez lui des torches, des jouets éclairants mais ne faisant pas de bruits.

-        Lorsque vous sortez, indiquez-lui les éléments lumineux, laissez-le s’approcher de ces éléments, ce n’est pas dangereux pour les yeux !

 

-        Laissez votre enfant faire les choses par lui-même. Soyez juste présent, encouragez-le, aidez-le le moins possible, même si cela prend beaucoup de temps. C’est le seul moyen pour votre enfant de devenir autonome et d’acquérir de la confiance en soi.

 

-        Recourez aux services d’accompagnement précoce, posez aux professionnels toutes les questions que vous pourriez avoir, même plusieurs fois si nécessaire. Ils sont là pour vous!

 

Auteurs:

 

Friederike Beyer

Blinden- und Sehbehindertenpädagogin

12105 Berlin

Email: fbeyer@gmx.de

 

 

Beratungsstelle für Sehbehinderte (BfS)

Bezirksamt Mitte von Berlin

Reinickendorfer Straße 60 B

13347 Berlin

Tel.: 030/9018 45246

Email: bfs@ba-mitte.verwalt-berlin.de



.